Sortie de promotion au Cesag : 597 diplômés sur le marché du travail

Sur DAKARAMA SN
Senegal

En présence de leurs parents, proches et amis, ainsi que du corps professoral, les étudiants du Cesag de la promotion 2017 ont reçu leur diplôme, samedi dernier, au cours d’une cérémonie organisée au Grand Théâtre.

Samedi dernier, dès les premières heures de la matinée, parents, amis et proches des étudiants de la promotion 2017 du Cesag ont pris d’assaut le Grand Théâtre national, plein comme un œuf. Il faut dire que tout a été fait comme à l’américaine pour rendre l’évènement agréable et inoubliable : défilé des nations, hymne national du Sénégal, l’hymne du Cesag, projection d’un film documentaire sur la vie estudiantine dans cet établissement.

La cérémonie de sortie de promotion 2017, riche et colorée, s’est déroulée sous la présidence du vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Jean-Baptiste Compaoré, du représentant du parrain, le directeur de la communication de la Sonatel, Abdou Karim Mbengue, du directeur général du Cesag, le Pr Boubacar Baïdary, du corps professoral et de l’administration.

Les récipiendaires ont savouré cet instant, oubliant le stress, les moments difficiles pour obtenir ce parchemin qui leur ouvre les portes du marché du travail. Ils ont arboré de larges sourires, certains n’hésitant pas à exulter bruyamment. Au nom des 597 étudiants, Kabré Kamal a remercié le corps professoral de la qualité des enseignements, les parents, pour les efforts consentis.
Le Pr Baïdary, la voix étreinte par l’émotion, a expliqué le succès du Cesag par trois facteurs : la haute concentration de talents liée au fait que les étudiants sont sélectionnés à l’issue d’un concours sélectif, la diversité des partenaires et un modèle de gouvernance salué par tous. Il a invité les diplômés à suivre l’exemple de leur parrain qui a réussi à faire de la Sonatel la première entreprise dans l’espace Uemoa.

Au nom du parrain, le directeur de la communication de la Sonatel a rappelé aux récipiendaires quelques valeurs et principes d’un manageur. « En tant que futur manageur, vous devez incarner l’exemplarité, la rigueur et la transparence. Vous devez être des vecteurs de richesses pour vos entreprises », a-t-il lancé. Il a annoncé que Sonatel est disposée à accueillir davantage d’étudiants du Cesag, en souhaitant une riche carrière professionnelle aux diplômés.

Le vice-gouverneur de la Bceao, Jean Baptiste Compaoré, a salué le rôle du Cesag dans la résorption du déficit d’experts de haut niveau en Afrique, soulignant que cet établissement constitue « une alternative crédible aux universités du Nord » dans le domaine du management. Il a rappelé que la Bceao accorde une importance capitale à la valorisation des ressources humaines et au renforcement des capacités.

Le Soleil.Sn

Étiquette
Back to Top