MODERNISATION DES MARCHÉS : L’UNACOIS-JAPPO RAPPELLE LES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT

Sur DAKARAMA SN

L’UNACOIS – Jappo invite le gouvernement à mettre en œuvre dans les meilleurs délais les instructions du chef de l’Etat sur la réhabilitation et la modernisation des marchés.

’’Il est plus que jamais urgent d’envisager dans les meilleurs délais la mise en oeuvre des instructions que le chef de l’Etat, Macky Sall, avait données séance tenante sur la réhabilitation et la modernisation des marchés à l’audience qu’il avait accordée à l’UNACOIS-Jappo le 16 octobre », a dit Thierno Sy, directeur exécutif de l’organisation commerçante, lors d’une concertation organisée ce samedi.

Il lisait le mémorandum sur la question de la réhabilitation et la modernisation des marchés à l’issue de la réunion de concertation avec les unions régionales des commerçants et industriels du Sénégal.Au-delà de la prise en charge de la sécurité des commerçants et des consommateurs, l’UNACOIS-Jappo voit dans la problématique de la réhabilitation et la modernisation des marchés « la nécessité de moderniser le circuit de distribution’’ au Sénégal. »

Nous voulons être cohérents avec nous-mêmes. Quand l’UNACOIS dénonce une forte arrivée des grandes surfaces dans notre pays, elle pose simultanément la question de la modernisation des marchés », a soutenu M. Thierno Sy.Selon lui, ’’ça veut dire que l’UNACOIS pose aussi en filigrane la question de modernisation du secteur du commerce pour que les commerçants et entrepreneurs sénégalais puissent faire face aux règles de jeu de la compétition qui s’annonce avec les multinationales ».

L’UNACOIS-Jappo déplore ‘’le manque de suivi des décisions et instructions prises par les plus hautes autorités du pays et le problème de la conformité en matière de commerce », soulignant que ce sont deux défis à relever.’’Quand nous avons un pays qui est directement intégré à la chaine logistique internationale, nous sommes dans un processus d’intégration économique avancé donc dans une économie régionale », a souligné M. Sy, estimant que dans cette perspective, « il est fondamental que nos espaces de commerce répondent aux normes et aux standards internationaux « .

On ne peut pas livrer les entreprises et industries sénégalaises à une compétition internationale pour ce qui est de la mondialisation voire à une compétition régionale pour ce qui est de l’intégration économique et ne pas les mettre dans des cadres qui sont conformes aux normes et aux standards internationaux », a-t dit.

Étiquette
Back to Top