L’ISLAMOPHOBIE PRÉOCCUPE LES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS ISLAMIQUES DU SÉNÉGAL ET L’OCI

Sur DAKARAMA SN

L’appel de la coordination des Mouvements et associations islamiques du Sénégal pour une rencontre sur la situation de l’islamophobie dans le monde semble avoir trouvé écho auprès du Secrétariat général de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) avec la convocation d’une réunion extraordinaire, ce vendredi à Istanbul (Turquie) « en vue de discuter » de l’attentat terroriste commis contre deux mosquées dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Un homme armé a abattu 50 personnes et en a blessé plus de quarante autres vendredi 15 février à l’heure de la prière dans deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Dans une déclaration reçue à l’APS, la coordination des Mouvements et Associations Islamiques du Sénégal « condamne avec la dernière énergie cet acte ignominieux dont les auteurs sont inspirés par les propagateurs de la haine et de l’aversion contre l’Islam et les musulmans ; et au-delà, contre l’humanité, la paix et la stabilité dans le monde ».

La Coordination associe à ses prières « les musulmans en Afrique qui subissent directement les conséquences de l’islamophobie au nom de la lutte contre le terrorisme, les musulmans chinois +ouïghours+ (…), et ceux de la Birmanie qui continuent à subir des atrocités du fait de leur conviction religieuse ».

Dans sa déclaration, la Coordination appelle « solennellement l’ensemble des pays musulmans, sous la bannière de l’Organisation de la Coopération Islamique, à convoquer en urgence une rencontre sur la situation de l’islamophobie à travers le monde pour dénoncer vigoureusement et prendre des mesures sur les pays qui en font la promotion, et dont les idéaux influencent des criminels qui n’hésitent pas à passer à l’acte… ».

Dans un communiqué, le Secrétariat général de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) a annoncé qu’il tiendra une réunion extraordinaire à composition non limitée du Comité exécutif au niveau des Ministres des Affaires étrangères, à Istanbul (Turquie), vendredi, a appris l’APS.

Cette réunion a pour but « de discuter de l’attentat terroriste commis contre deux mosquées dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars courant, et qui a coûté la vie à cinquante fidèles qui effectuaient la prière du vendredi ».

Elle intervient à la demande de la République de Turquie, qui assure la présidence du Sommet islamique et du Comité exécutif, précise la même source. Elle souligne que le Comité exécutif de l’OCI se compose de la troïka du Sommet islamique, à savoir la Turquie, l’Égypte et la Gambie, et de celle du Conseil des Ministres des Affaires étrangères, à savoir les Émirats arabes unis, le Bangladesh et le Niger, ainsi que du Royaume d’Arabie saoudite, pays-siège, et du Secrétaire général de l’OCI.

Le communiqué annonce que le Secrétaire général de l’OCI Dr. Yousef A. Al-Othaimeen, passera en revue, à cette occasion, « les efforts déployés par l’Organisation en matière de sensibilisation au danger du phénomène de l’islamophobie et de lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, outre les initiatives et mesures qu’elle entreprend pour défendre et soutenir les communautés musulmanes dans le monde ».

Étiquette
Back to Top